L’Histoire du communisme racontée aux malades mentaux (2011)

LA PIÈCE

Iouri Petrovski, écrivain, est dépêché par l’Union des Ecrivains dans un hôpital accueillant des malades mentaux. Sa mission: expliquer en mots simples, l’histoire du communisme. Les malades vivent dans une routine décalée et accueille l’écrivain avec une joie non dissimulée.

Absurde, drôle et politique, la pièce décrit la terreur du système stalinien. Comment une utopie devient un régime politique où l’on est bien souvent plus proche de la folie que de l’humanité.

Mot du metteur en scène:

« Une pièce politique (d’une certaine manière ici) offre toujours des perspectives à la fois dangereuses et réjouissantes. Dangereuses car on doit naviguer avec le texte sans le trahir et sans se trahir. Réjouissantes car elle permet d’être passeurs d’idées.

Le texte, à la fois clair et absurde permet de ne pas tomber dans une dénonciation isolée et stérile d’un système totalitaire. Il montre les contradictions entre une utopie humaniste et un système totalitaire, entre liberté et asservissement. Le propre de l’utopie est-il de ne pas exister ailleurs que dans les consciences? L’individu-a-t-il sa place dans le bonheur collectif?

Ces questions sont servies par des situations comiques et absurdes. Un écrivain perdu dans ses propres contradictions et dans un lieu peuplé de fous aussi bien au sein du corps médical que chez les malades. Acteurs, musiques et vidéos dans un décor minimaliste pour une pièce décalée et qui donne à penser. »

Auteur: Matei Visniec

Mise en scène: Cyril Pouvesle

Avec: Gino Di Stefano, Clémentine Wert, Lois Eme, Arnaud Delattre, Annabelle Faucon, Gael Leblanc, Corin Richardier, François Rubert, Aurélie Chamfroy, Pierre Daverat.

PHOTOS 

FacebookTwitterGoogle PlusYouTube