Le Doré, spectacle du pôle amateur, au festival Full aux amateurs.

Le Doré,  création collective du pôle amateur Les Roues Libres.

Jeudi 14 février 2013 à 20H30 au festival Full aux amateurs, à la MJC St Just, Lyon 5ème.

Ce spectacle a remporté le 2ème prix du festival "Terre de scène" de Villefranche sur saône en octobre 2012!

..: LA PIÈCE :..

Une création collective « les Roues Libres »

Vers la fin de l’année 1560, une expédition d’aventuriers espagnols partis à la recherche du légendaire Eldorado, Le Doré, va dériver le long du fleuve Amazone.

Ce spectacle est librement inspiré du film «Aguirre la colère de Dieu» de Werner Herzog (1972) et du manuscrit de Francisco Vasquez «relation du voyage et de la rébellion d’Aguirre».

Nous travaillons à partir d’improvisations pour bâtir un spectacle à la croisée de la tragédie et du burlesque, avec une scénographie décalée et un univers sonore illustré par la  présence sur scène d’une guitare électrique. Dans ce voyage immobile  en huis-clos, nous verrons des personnages pris au piège de leurs obsessions.

Mise en scène:  Gino Di Stefano .
Avec:  Pierre Daverat, Lucie Dugand, Cyril Pouvesle, Maurizio Reppi, Corin Richardier, François Rubert, Florence Vernier.                                         

Infos et réservations sur le site de la MJC de St Just.

Critique du spectacle par Jacques Bruyas, auteur dramatique et président de l'Union régionale des écrivains :

Le Doré" est un spectacle riche et haut en couleurs , exubérant dans une mise en scène pourtant épurée de Gino di Stefano.Cette création de la Cie "Les Roues Libres" est présentée comme librement inspirée du film de Werner Herzog "Aguirre , la colère de Dieu" mais à y regarder de plus près nous assistons à une re-création se rapprochant consciemment ou intuitivement davantage de l'écrit original de Ramon J Sender "la aventura equinoccial de Lope de Aguirre" que du film et c'est là toute la force et la réussite de ce spectacle.

Minimaliste quant aux dialogues, aux décors et aux déplacements de comédiens, "Le Doré" prend toute sa dimension à travers lejeu des comédiens, les trouvailles de mise en scène et une musique prégnante interprêtée en 'live"…C'est à une aventure climatiquement et humainement torride que nous invite cette troupe théâtrale "habitée" et la substitution du principal personnage masculin du récit en une présence féminine insistante (même si se voulant androgyne)relève du coup de génie….Il est impératif que ce spectacle rencontre le plus large public possible ne serait-ce que pour donner raison à tous les "Pedro de Ursua Lope de Aguirre" qui sommeillent en nous et faire taire les "Pizarro" sans scrupules de notre monde cruellement matérialiste…l'Eldorado existe…il est dans l'imaginaire de chacun comme de tous dût-il s'appeler "Le Doré".

doré 18042012 from lois eme on Vimeo.

FacebookTwitterGoogle PlusYouTube